Lorna Boschman

femme
Date de naissance
1955
et lieu
Carrot River , SK
Canada
Saskatchewan CA
Lives in
Vancouver , BC
Canada
British Columbia CA
Biographie

Vidéaste, chef monteuse, caméraman, conservatrice. Depuis 1986, la vidéaste primée, formée à Video In et à l’ECIAD, a été l’une des présences les plus visibles, influentes et prolifiques sur la scène artistique féministe et lesbienne de la côte ouest. Ses œuvres démontrent l’influence primaire du documentaire féministe, notamment sa virulente recherche sur les femmes qui se tailladent la peau dans Scars (1987, 12). Elle a également acquis des compétences en matière de fantasmes (Butch/Femme in Paradise, 1988, d’une durée de cinq minutes, suit une butch maussade pourchassant une femme lutin insaisissable sur la côte pittoresque de la C.-B. Il fut parmi les courts métrages les plus populaires sur le circuit communautaire queer international.) et de comédies farfelues (Dr. Lorna’s Seven Day Poodle Diet, 1998). Les films de Boschman sur l’érotisme lesbien effectués en collaboration avec le collectif « Kiss and Tell » (True Inversions et Drawing the Line, les deux sortis en 1992) ont eu un impact favorable sur les débats tenus sur tout le continent au début des années 90 au sujet de la représentation sexuelle et de la censure, tant au sein de la communauté féministe que du grand public. Boschman n’hésite pas à faire des recherches sur le trauma corporel et ses plaisirs : elle a enquêté de manière artistique sur une vaste gamme de problèmes corporels allant au-delà de l’identité sexuelle au sens strict, soit du cancer et de l’abus, au handicap et au gras. Le talent de Boschman à titre de chef monteuse et de caméraman a été prouvé avec ses documentaires personnels sur la politique du gras (Big Fat Slenderella, 1993 et Fat World, 1994, s’ajoutent à Poodle Diet), dotés d’interludes et d’arrière-plans où d’élégantes chorégraphies sont exécutées par des mammifères marins ronds. En tant que militante communautaire, elle a travaillé avec plusieurs artistes sur la scène queer de Vancouver, de Shani Mootoo à Paul Lang.