No Safe Words (G.R.I.D.)

2009
4.0'
CA
Director: 
Issues & Themes: 
Identity: 
Genre: 
Mode: 
Region: 
Distributor: 
Synopsis

Réalisé par Gonick pour les célébrations de la fierté gay de Toronto en mars 2008, No Safe Words expose les abus envers les personnes queers dans les pays non occidentaux. Utilisant des images populaires évoquant la nature agressive des sports d’équipe et l’utilisation du châtiment et de la torture par l’armée, la critique de Gonick est un regard incisif qui relie la violence inhérente de ces activités socialement sanctionnées  par l’État à la problématique plus global de la négligence des droits humains et des droits de la communauté LGBTQ. Projeté sur plusieurs écrans géants durant le weekend de la fierté, l'intérêt pour le message radical de la vidéo de Gonick a rapidement été déclassé par l’extravagance des stations de recrutement policières et militaires et par le contingent de la marche pour les soldats et les militaires gays. Dans ce contexte, le commentaire de Gonick sur les disparités entre la célébration d’un homonationalisme néolibéral et l’indifférence massive envers les droits humains est souligné encore plus viscéralement par l’incapacité de la vidéo de générer une connexion instantanée avec le public queer présent durant le weekend.