Sarah préfère la course

2013
94.0'
CA
Director: 
Issues & Themes: 
Identity: 
Genre: 
Mode: 
Producers
Distributor: 
  • Les Films Séville
Synopsis

Une jeune athlète de Québec, Sarah, se voit offrir une bourse d’étude dans une université Montréalaise prestigieuse. Avec son meilleur ami, Antoine, elle quitte le nid familial en direction de la métropole. Après quelques problèmes financiers, les deux amis décident de se marier pour toucher plus d’argent du programme provincial de prêts et bourses. Pour Antoine cette décision est autant sentimentale qu’efficace, mais pour Sarah, elle l’amène à questionner son attirance grandissante pour une collègue. L’introvertie et calme Sarah devra décider si elle est prête à faire face à ses propres désirs ou si elle sublime ses envies en se concentrant uniquement sur la course.

Réalisée avec une sage délicatesse, l’esthétique de Robichaud est à l’opposé de son contemporain Xavier Dolan. Le personnage de Sarah est développé à travers la retenue et le silence. L’homosexualité est présentée de la même façon, neutralisant ainsi la possibilité d’une curiosité masculine et permettant l’exploration d’une ambiguïté sexuelle rarement présente dans les récents films à thématique lesbienne.

Après sa première à Cannes dans la section « Un certain regard » en mai 2013, le film a reçu plusieurs accolades des critiques et des festivals partout dans le monde avant d’ouvrir sur les écrans québécois en juin de la même année. Si son succès au box-office n’a pas été des meilleurs, le premier long métrage de Robichaud lui a tout de même permis de se tailler une place dans le paysage cinématographique du Québec.

Premieres
Major prizes