This is Gay Propaganda: LGBT Rights and the War in Ukraine - Montréal première w/ Marusya Bociurkiw

  • Évènement

This is Gay Propaganda: LGBT Rights and the War in Ukraine - Montréal première w/ Marusya Bociurkiw

ven, 03/10/2017 - 18:30 - 20:30

MEDIAQUEER.CA et L’École de Cinéma Mel Hoppenheim de l’Université Concordia présentent en première montréalaise:

This is Gay Propaganda: LGBT Rights and the War in Ukraine, en présence de la réalisatrice Marusya Bociurkiw (documentaire, 2015, 53 minutes, anglais, ukrainien et russe, sous-titré en anglais, produit par Winds of Change Prod.)                   

VENDREDI 10 Mars, 18h30. - Entrée libre.

Université Concordia, Faculté des Beaux-Arts (Visual Arts Building) – VA114
1395 René-Lévesque Ouest

La réalisatrice canado-ukrainienne et professeure à l’Université Ryerson, Marusya Bociurkiw (Bodies in Trouble, 1990; The Women Stayed: The Untold Story of the Euromaidan, 2014) suit les progrès de la révolution Euromaïdan, dans laquelle des activistes LGBT ont joué un rôle déterminant. Ce documentaire touchant et tranchant retrace l’impact de l’occupation par l’armée russe de l’Ukraine de l’Est, qui a marqué la fin d’une époque autrement pleine d’espoir. Des récits d’exile et de torture s’ajoutent à des histoires de résistance dans ce film qui nous amène dans les dédales jusqu’à présent insondés du conflit, grâce à des interviews avec des Ukrainiens LGBTQ, souffrant d’avoir été déplacés, d’harcèlement légal, ou pire encore, en raison des lois imposées par la Russie. Celle-ci, criminalisant la « propagande gaie » dans une région sous occupation illégale, bénéficie de l’approbation tacite du monde entier qui observe cette invasion et ses impacts sur les personnes queers sans intervenir. Depuis sa présentation lors d’une conférence à Montréal en 2015, This is Gay Propaganda: LGBT Rights and the War in Ukraine, le documentaire audacieux et redoutable de Bociurkiw a connu une première mondiale en Pologne, une première canadienne au festival de film queer de Vancouver en 2015 et vient tout juste d’être projeté dans plusieurs communautés à travers l’Ukraine. Des menaces violentes provenant de groupes de droite ont été faites lors d’au moins une de ces projections. Alors que l’occupation russe de l’Ukraine entre dans sa quatrième année, la Base de données Médiaqueer Canada-Québec est fière de présenter ce travail important et courageux, nous provenant d’une des créatrices les plus critique et politiquement engagée du Canada. La projection sera suivie d’une période de questions avec la cinéaste Marusya Bociurkiw facilitée par Tamara Filyavich, coordonnatrice culturelle à CKUT et artiste sonore montréalaise active dans le mouvement de solidarité féministe ukrainien.

This is Gay Propaganda: LGBT Rights and the War in Ukraine

Marusya Bociurkiw, 2015, 53 min. | Winds of Change Productions | Documentaire | Ukrainien, anglais et russe, sous-titré en anglais.

PROJECTION GRATUITE DU FILM EN PRÉSENCE DE LA RÉALISATRICE et période de questions avec avec la cinéaste (fac. par Tamara Filyavich).

Cet évènement est une co-présentation de MEDIAQUEER.CA, l’École de Cinéma Mel Hoppenheim et la Chaire de recherche du Vice-Président de l’Université Concordia, ainsi que CKUT 90.3FM.

Info: mediaqueer.ca | www.thisisgaypropaganda.com

Bio:

Marusya Bociurkiw est réalisatrice et scénariste, avec 10 films et vidéos à son actif, dont Bodies in Trouble (1990). Elle est l’auteure de cinq livres, dont Comfort Food for Breakups: The Memoir of a Hungry Girl (Arsenal Pulp Press, 2007), récipiendaire de plusieurs prix. Son essai expérimental « A Girl, Waiting » a récemment été présélectionné pour le prestigieux prix de la création littéraire Radio-Canada, ICI on lit. Elle œuvre depuis longtemps dans le militantisme médiatique. Son travail, qui défie les genres en abordant des sujets tels que l’ethnicité, la nation, la sexualité, la justice sociale, a été présenté sur quatre continents. Elle est professeure associée de théorie des médias et Directrice du Studio for Media Activism & Critical Thought de l’Université Ryerson, à Toronto. Dans les années 1980, elle était active au sein de Women's Action for Peace, une coalition formée dans le cadre de la Journée internationale de la femme; impliquée dans le mouvement pro-choix et dans le groupe Women for Economic Justice. Alors qu’elle vivait à Montréal, elle a co-créé et co-enseigné le premier cours sur le cinéma LGBT au Canada, à Concordia, aux côtés de Thomas Waugh. This is Gay Propaganda: LGBT Rights and the War in Ukraine (2015) représente l’aboutissement de ses années de travail sur le terrain et d’exploration du documentaire populaire, reconnaissables dans What’s the Ukrainian Word for Sex? (2009) et The Women Stayed: The Untold Story of the Euromaidan (2014).

www.studioformediaactivism.com