Pierre Gang

male
NE(E)
1957
Lives in
Montreal , QC
Canada
Quebec CA
Biographie

Réalisateur, scénariste, producteur. Formé par le monde du théâtre montréalais dans les années 1980, Pierre Gang a d’abord attiré l’attention avec son long métrage semi-autobiographique, soigneusement fait, intitulé Sous-sol (1996). René, un préadolescent appartenant à la classe ouvrière de Montréal, est pris dans une relation voyeuriste et conflictuelle avec la sexualité de sa mère, une serveuse rougeaude et veuve, qui déniche un amoureux doté d’un pénis fascinant. René réussit éventuellement à tout de même à devenir adulte. Ayant réalisé l’un des meilleurs films queer au Québec sur le passage à l’âge adulte, une véritable carte de visite, et lauréat d’un prix Génie pour le meilleur scénario, Gang a été embauché, en tant que résident québécois admissible, pour réaliser la suite de films gais et américains diffusés sur le câble que sont More Tales of the City (1998) et Further Tales of the City (2001). Ses partisans canadiens ont sauvé son projet d’un gèle des subventions dû aux éléments explicitement queer dans le premier film, destiné à un public queer. Ainsi, des lieux montréalais et des acteurs canadiens comme Jackie Burroughs se retrouvèrent, à notre plus grand bonheur mais de façon improbable, dans l’épopée originale de Armistead Maupin, campée dans la ville mythique de San Francisco. En cours de route, Gang a dirigé Brent Carver dans un autre film axé sur les États-Unis, en anglais, soit The Legend of Sleepy Hollow (1999). Gang est un scénariste et un réalisateur talentueux dans la direction des acteurs, qui atteste de l’adage stipulant que nul n’est prophète en son pays.