Jerry Ciccoritti

male
Date de naissance
1956
et lieu
Toronto , ON
Canada
Ontario CA
Lives in
Toronto , ON
Canada
Ontario CA
Biographie

Cofondateur du Buddies in Bad Times Theatre à Toronto (avec Sky Gilbert) au début des années 80, Ciccoritti, près du milieu queer, est devenu un réalisateur fiable du genre commercial, passant plus ou moins facilement des téléfilms au grand écran, et du Canada aux États-Unis. Ciccoritti est un exemple intéressant d’un réalisateur tournant des films plus ou moins modérément queer, dont le sujet n’a rien de queer. Par exemple, Trudeau (2002), cette biographie politique comportant un côté théâtral tant allusif, ou encore The Life Before This (1999), cette comédie dramatique primée observant les aléas de la vie et des relations à Toronto, qui à mi-chemin prend une tournure surprenante lorsqu’une scène de flirt romantique entre hétérosexuels vire en soudainement en une scène audacieuse mais nuancée de coming out. Paris France (1993) est le long métrage le plus queer au Canada, sinon au monde, et demeure mon plaisir coupable de tous les temps. Il s’agit d’un mélodrame inspiré, intelligent et interprété brillamment, qui met en scène des auteurs en manque d’affection et en rut. Peter Outerbridge y joue un poète-boxeur bisexuel très séduisant qui ne peut s’empêcher d’enlever ses vêtements et qui a des relations sexuelles déchaînées avec tous les autres personnages du film. On comprend que ce film sexy, artistique et épeurant, ayant bien réussi en dépit de certaines lacunes, divise la critique comme jamais : il apparaît à la fois sur les listes des dix meilleurs et des dix pires films, ce qui constitue en soi un exploit.