Brent Carver

male
Date de naissance
1951
et lieu
Cranbrook , BC
Canada
British Columbia CA
Lives in
Toronto , ON
Canada
Ontario CA
Biographie

Acteur. Né en C.-B., surtout connu pour sa carrière qui s’est étendue sur trois décennies comme tête d’affiche à Stratford et Broadway (Tony Award, Kiss of the Spider Woman, 1993). En plus de Kiss, il a fait plusieurs contributions au théâtre queer, de Fraser à Bent, en passant par Findley. Cependant, la plus grande contribution de Carver au cinéma canadien queer repose sur trois interprétations de rôles principaux livrées seul, chacune d’entre elles laissant une marque indélébile sur différentes décennies et présentant un aspect distinct de son prodigieux talent. D’abord, lorsqu’il incarne Robert dans The Wars (1982), une adaptation de Robin Phillips se penchant surtout sur l’aspect maudit du film narratif de Findley sur la Première Guerre mondiale. Ce personnage est un jeune officier torturé dont l’angoisse suscitée par sa masculinité et le monde s’avère beaucoup plus profonde que la psychose traumatique. Ensuite, dans la peau de la Comtesse dans Lilies (1996), de John Greyson, une mère pleine d’illusions qui ressent un amour intense pour son fils gai. Enfin, jouant le personnage de Brian, dans The Event (2003), de Thom Fitzgerald, un imperturbable directeur engagé travaillant pour un organisme communautaire de lutte contre le sida à Manhattan, impliqué dans la mort par suicide assisté des personnes à sa charge en phase terminale. Blond féérique à l’apparence soignée, dont l’intensité du visage anguleux ne baisse jamais bien qu’il ait retenu ses grands gestes théâtraux, Carver exprime à l’écran un mélange clairement queer de mélancolie, force, risque et obsession.