Aleesa Cohene

femme
Date de naissance
1976
et lieu
Vancouver , BC
Canada
British Columbia CA
Lives in
Toronto , ON
Canada
Ontario CA
Biographie

Vidéaste, artiste visuelle. Installée à Toronto et formée à York, à l’OCAD et à l’International Academy of Design, Cohen s’inspire de l’importance politique que revêt la pellicule récupérée. Ses trois vidéos, réalisées au début des années 2000, ont remis en question la configuration de données en matière de planète et de corps. Absolutely (2003, 8), au programme lors du festival Inside Out, s’attaque à la mondialisation. Il s’agit d’une iconographie amalgamée de manifestants emmenés de force par la police, de clips tirés de Soldier Girls (1981) montrant des jeunes femmes noires et latinas recrutées par un camp d’entraînement américain, qui scandent leur désir fanatique de tuer « un Iranien », et d’étranges entrevues menées auprès d’experts, dont l’esprit critique varie. Cohene a souvent travaillé à titre de photographe et généralement sur le circuit radical queer de Toronto. Depuis Something Better, un triptyque vidéo sur la manière dont « our relationships to others are constructed through mirrors of ourselves » (1) sorti en 2007, Cohene s’est intéressée davantage aux installations et au cadre graphique d’un film. Yes, Angel (2011) raconte la crise du sida en utilisant des pellicules récupérées, dans une installation où l’espace d’exposition était peint en ciel nocturne « and a scent inspired by the properties of blood » créé par l’artiste. Cohene a présenté des expositions sur la scène internationale et depuis 2014, elle est représentée par la galerie avant-gardiste Suvi Lehtinen (Berlin) en Europe.
(1) Cohene, Aleesa. Site Web de l’artiste, 2014. http://www.aleesacohene.com