Ronit Bezalel

femme
Date de naissance
1969
et lieu
London , London, England
Lives in
Chicago , IL
États-Unis
Illinois US
Biographie

Documentariste. Vivant à Montréal depuis le début des années 90 et diplômée de l’Université McGill, Bezalel, militante sociale, est surtout connue pour When Shirley Met Florence (1994, 27). Ce film touchant et d’une simplicité trompeuse, traite de l’amitié entre deux personnes âgées juives vivant à Montréal : Shirley, une hétérosexuelle mariée et son amie Florence. « Music was one of the glues », disent-elles, et ce documentaire démontre clairement comment leur amitié a été conservée pendant vingt-cinq ans grâce au chant et à la musique jouée ensemble et ce, à travers leurs amours respectifs et les pressions conformistes. À l’origine, ce projet devait être indépendant, toutefois l’ONF a pris Shirley son son aile pour l’insérer dans son volet gai/lesbien. Il est devenu l’un des favoris dans les festivals queer et juifs. Les films réalisés antérieurement par Bezalel comportent une réflexion sur le stéréotype lesbien, par exemple Tearing the Veil, (1990) ou You Can’t Beat It Out of Us (coréalisé par Chris Martin, 1991), qui traite de la répression brutale exercée par la police de Montréal sur le milieu queer pendant l’affaire « Sex Garage ». Bezalel s’est ensuite installée à Chicago, où son militantisme pour le logement lui a valu une place parmi les 15 femmes les plus influentes du 21e siècle selon le Newsweek!