Narcissus

Alternative Title: 
Narcisse

1983
22.0'
CA
Director: 
Issues & Themes: 
Identity: 
Genre: 
Subtitle Language(s): 
Mode: 
Region: 
Distributor: 
Synopsis

Deux hommes à moitié dénudés dansent ensemble dans une pièce classique de ballet. œuvre testamentaire et sortie du placard artistique, Narcissus conclue la trajectoire des séquences oniriques et hétérosexuelles de danse chorégraphiées au moyen d’effets sonores par McLaren dans ses courts-métrages expérimentaux précédents – Pas de Deux (1967) et Ballet Adagio (1971) – sur une note queer. Qualifié d’« interprétation finale du pas de deux homoérotique de l’animateur articulée non pas à travers des effets spéciaux, mais par le biais de la chair pro-filmique, » Narcissus marque le passage entre la fascination de McLaren pour le corps humain en mouvement et la représentation de l’enchevêtrement homoérotique de corps masculins dansant en harmonie. En délaissant les techniques traditionnelles de pixilation qui permirent à McLaren de traiter du désir homoérotique dans ses œuvres précédentes (c.-à-d. Neighbours), Narcissus est, selon Waugh, l’œuvre principale qui donne une dimension téléologique à une carrière autrement marquée par le silence (forcé).