I've Heard the Mermaids Singing

Alternative Title: 
Le chant des sirènes

1987
81.0'
Director: 
Identity: 
Producers
Distributor: 
  • Miramax
Synopsis

I’ve Heard the Mermaids Singing a été, depuis sa sortie, un des films canadiens les plus prolifiques sur la scène internationale. Polly est une femme sensible et simple d’esprit vivant un mode de vie solitaire. Socialement désuette, Polly passe le plus clair de son temps libre a la photographie déambulant dans les rues de Toronto a vélo. Tout change lorsqu’elle est engagée comme secrétaire pour une galleriste, Gabrielle. Initiallement charmée par la personnalité stoïque et chic de Gabrielle, les choses se compliquent pour Polly lors de l’arrivée de Mary, une jeune artiste qui est aussi une ancienne flame de Gabrielle. Initialement repoussée par Gabrielle pour son age, Les deux vont raviver la flame sous l’oeil curieux de Polly tout en organisant une fraude ou les oeuvres de Mary seraient vendues sous le nom de Gabrielle.

Inspirée par la créativité de Mary, Polly soumet une de ses photographies de façon anonyme pour être rapidement écartées par Gabrielle, trouvant l'image trop “simple d’esprit”. Polly découvre le stratagème organisé par Gabrielle et dans un moment de folie passagers, Polly lance une tasse de thé chaude au visage de Gabrielle et prends la fuite.

Mary et Gabrielle rendent visite a Polly et découvrent ses photographies. Le film se termine sur une note fantaisiste alors que les trois femmes se retrouvent dans une forêt. Le film a fait partie du top 10 des meilleurs films Canadiens de tous les temps du TIFF lors de sa revision en 1993 ( toutefois le fllm n'apparait pas sur la version révisée en 2004 de cette liste). En 2015, Mermaids... se verra l'objet d'une volume des Queer Classics de la Arsenal Pulp Press.

Premieres
Major prizes