The Blood Records written and annotaded

1997
52.0'
CA
Director: 
Identity: 
Producers
Distributor: 
Synopsis

Prenant place dans un sanatorium antituberculeux au cœur des prairies canadiennes en 1944, ce film explore l’univers d’une jeune fille atteinte de cette maladie. Tentant désespérément de s’échapper de son corps malade, son esprit voyage librement à travers les jour et les nuits interminables en pensant à sa famille, craignant pour le destin d’un frère aîné proche parti se battre dans cette période de 2e guerre mondiale, s’ennuyant du français – sa langue maternelle devenue étrangère après deux années passées dans l’hôpital anglophone – et en idolâtrant le correspondant de guerre séduisant mais distant nouvellement arrivé à l’institution. Récit obsédant sur la maladie et la perte, l’œuvre infuse les souvenirs irrévocablement tristes de la jeune fille d’un espoir rendu possible seulement à travers la survie. Le film offre un visuel convaincant à travers ses segments austères tournés dans un véritable sanatorium, infusant ainsi chaque scène d’un sentiment d’inévitabilité. « Un récit partagé à travers la peau même de la conscience. » (Steele & Tomczak sur Vimeo)

Premieres
Major prizes