Yves Simoneau

Réalisateur, Scénariste
NE(E)
1956
Lives in
Montreal; Toronto
Canada
CA
Biographie

Réalisateur et scénariste. Formé à Laval et auprès de Radio-Canada, Simoneau – sensible aux problématiques queer – réalisa deux exceptionnels longs-métrages à saveur queer, tournés respectivement à Montréal et à Toronto, avant de s’établir à Hollywood dans les années 1990. Pouvoir Intime surprit les audiences de l’année faste de 1986 avec son offre rafraîchissante d’action de type film noir et ses thématiques de genres troubles et de marginalité sexuelle. Si Christian Rasselet trouva le film – avec sa clôture de bain de sang fort satisfaisante – « trop parfait pour être convaincant » dans Sortie (mai 1986), la majorité des critiques furent impressionnés (voir chapitre 8).

Le long-métrage Perfectly Normal (Toronto, 1990, 104) fut une touchante fable torontoise de hockey, d’aliénation sur la ligne d’assemblage, d’amitié masculine, d’immobilier, d’ethnicité et de masculinité ambiguë. Il s’agit simplement d’ajouter l’ingrédient inusité de l’opéra à cette recette typique du Canada anglais pour obtenir ce succès mi-queer inattendu. La résolution hétéroconjugale superficielle du timide héros Renzo qui en vient à personnifier Norma dans l’opéra de Bellini du même nom arrive à peine à diluer l’énergie homosociale dominante du film. L’histoire reste principalement celle de l’amour déséquilibré entre Renzo et son colocataire extravagant sorti de nulle part (joué par le tout aussi extravagant comédien britannique Robbie Coltrane), un homme timide qui le surprend sous la douche et transforme sa vie avant de passer à autre chose – tout comme Simoneau.