Thirza Cuthand

femme
Date de naissance
1978
et lieu
SK
Canada
Saskatchewan CA
Lives in
Montreal , QC
Canada
Quebec CA
Biographie

Vidéaste. Elle fait partie des artistes de la vidéo les plus créatives et les plus jeunes, issus de la génération des enfants de lesbiennes. Née en Saskatchewan, de descendance Cri et Écossaise, Cuthand a fait son entrée sur le circuit des festivals queer internationaux avec Lessons in Baby Dyke Theory (1995), film désabusé introspectif de trois minutes, avant même d’avoir compléter son diplôme en beaux-arts à l’ECIAD de Vancouver. Lauréate de nombreux prix, ses œuvres sont brutes, intimes, ironiques, sexy et font tomber les tabous, par exemple Helpless Maiden Makes an “I” Statement (1999), où abondent les scènes de sadomasochisme, ou Untouchable (1998), une réflexion autobiographique sur l’érotisme intergénérationnel. Ses enregistrements ont été diffusés dans des milieux autochtones, tels que l’exposition « Exposed: Aesthetics of Aboriginal Erotic Art » (Régina, 1999). Cette même année, elle réalisa Through the Looking Glass, une vidéo théâtrale allégorique, qui constitue son affrontement le plus explicite avec ses origines autochtones, et avec les conflits culturels et identitaires impliqués. Avec Anhedonia (2001 – le titre est le terme technique d’un symptôme de la dépression, soit l’incapacité d’éprouver du plaisir), elle s’aventure sur un nouveau territoire, faisant face à la franchise caractéristique de ses propres troubles bipolaires, et créant une iconographie verbale et visuelle dure de l’abjection corporelle et du désespoir psychique. Au cours des années 2000, Cuthand a déménagé à Montréal, où elle a fait sa rétrospective solo en 2000, dont les conservateurs furent GIV et La Centrale Galerie Powerhouse.