Tahani Rached

Cinéaste
Date de naissance
1947
et lieu
Le Caire
XX
Biographie

Tahani Rached a quitté le Caire, sa ville natale en Égypte, en 1966 afin de venir étudier à l’École des Beaux-Arts de Montréal, où elle débutera une carrière en peinture. Inspirée par la vivacité de son travail entant qu’activiste communautaire dans le milieu de la classe ouvrière québécoise, elle se tournera, cependant, très rapidement vers le médium cinématographique. Comme le souligne son très beau documentaire Au Chic Resto Pop (1991, 85 min), le cinéma deviendra le médium idéal pour marier ses passions pour l’esthétisme et l’activisme. Elle produira, pour l’ONF, une variété impressionnante de court-métrages et documentaires féministes exposant les injustices sociales à travers le monde tels qu’Haiti Québec (1986, 59 min) et Four Woman of Egypt (1997, 86 min). Son film le plus notoire après Au Chic Resto Pop reste probablement Médecins de Cœur (Doctors with Heart 1993, 112 min), un documentaire rapidement adopté par les réseaux de distribution queer.  Ce long-métrage témoigne du combat livré par un groupe de médecins altruistes et leurs patients, contre les effets et la stigmatisation du VIH/SIDA. Soraida Women of Palestine (2004, 119min) sera son dernier long-métrage avant son départ l’ONF et son retour en Égypte. Giran (Neighbors, 2009, 105 min), un film sur le combat des classes et sur l’impérialisme en Égypte, est son dernier film à ce jour.