Nickolaos Stagias

Cinéaste, Video maker
male
Date de naissance
1971
et lieu
Montreal , QC
Canada
Quebec CA
Lives in
Vancouver , BC
Canada
British Columbia CA
Biographie

Cinéaste et vidéaste. Éduqué à Concordia, à la San Francisco State University ainsi qu’à l’UBC, Stagias – un Montréalais prolifique et versatile – est l’un des quelques luminaires queer canadiens (avec Bociurkiw, Sutherland et Weissman) à avoir travaillé dans les trois métropoles canadiennes, plus récemment à Toronto. En commençant avec un essai étudiant expérimental sur la linguistique queer intitulé Drag on a Fag (1992), le déguisement et la performance transgenre furent des thématiques récurrentes dans sa production, qu’il s’agisse du court-métrage semi-documentaire Femme (2001), dans lequel une escorte transsexuelle est filmée sur les dures rues de Vancouver et lorsqu’elle suce un client dans son véhicule, ou encore les courts-métrages de style sitcom The Dress (2002) et The Elevator (2003), tous deux mettant en vedette les The B-Girlz, les vedettes torontoises de la personnification féminine inspirées de Lucy Ricardo. Un favori des festivals queer fut l’ambitieux Out and About (1999), un road movie absurde sur quatre Vancouvérois efféminés qui, dans leur tentative désespérée de paraître virils afin de pouvoir traverser la frontière américaine, se retrouvent confrontés à des scénarios de fantaisies SM. Un collaborateur fréquent de Stagias est l’érotisant poète, dramaturge et performeur vancouvérois Michael V. Smith, dont la narration énigmatique accompagne Butch (2003), une œuvre récente sur toile de « personnification masculine », de mosaïques d’écrans et de la chorégraphie continuelle de rencontres dans les parcs.