Kika Thorne

Cinéaste, Video maker, Commissaire, Activiste
femme
NE(E)
Lives in
Toronto , ON
Canada
Ontario CA
Biographie

Cinéaste, vidéaste, conservatrice et activiste. Basée à Toronto, éduqué à l’OCAD et à l’ECIAD, Thorne – identifiée comme bisexuelle et queer – est une réalisatrice prolifique de court-métrages radicaux axés sur le sexe et durs à classifier qui lui méritèrent la position de pilier du milieu vidéo et du film indépendant de Toronto ainsi que le titre conjuré par Kathleen Pirrie Adams de « maîtresse séductrice de la communauté artistique queer des environs. » Parmi les premiers collaborateurs de Thorne figurent Mike Hoolboom, qui décrivit son travail de trajectoire allant du privé au public. Chacune de ses réalisations est présentée dans un genre journalistique et découle de rencontres personnelles ou – tel que décrit par Kika – de simples moments passés avec d’autres. Ces documents sans artifices sur les classes marginalisées sont accompagnés d’une politique tranchante, qu’il s’agisse du féminisme aguichant de ses œuvres antérieures ou du regard qu’elle porte sur l’itinérance dans ses réalisations plus récentes. (2001, 265). Dans sa période de réalisation prolifique totalisant presqu’une vingtaine d’œuvres depuis 1991, Thorne proposa « des condensations féeriques issues d’une plongée tête première dans les controverses entourant l’identité et la liberté sexuelle. Elle bifurque vers des réflexions personnelles et fait demi-tour pour se lancer dans les contrées de la mémoire et des désirs collectifs. » (Adams 1997)

Le court-métrage Sister (1995, 11) est une élégie agressive et énigmatique portant sur une sœur perdue au suicide, remplie d’images et de paroles infusées d’érotisme queer ainsi que de satisfaction corporelle. La vidéo Year Book (1997, 3) est plus amusante avec son récit abrasif sur quatre écolières catholiques pratiquant des jeux de mains et bien plus encore. Thorne compte parmi ses autres collaborateurs Kelly O’Brien, avec qui elle réalisa Suspicious (1996, 5), une série d’entretiens irrévérencieuse sur les pièges des politiques identitaires.