Jean-François Monette

Documentariste, Réalisateur, Monteur, Producteur/productrice, television
male
Date de naissance
1967
et lieu
QC
Canada
Quebec CA
Lives in
Montreal , QC
Canada
Quebec CA
Biographie

Documentariste, réalisateur, monteur et producteur. Éduqué à Concordia, le versatile Monette est un spécimen plutôt rare : un chéri des festivals de courts-métrages communautaires queer qui arrive à gagner sa vie en voyant à la programmation de documentaires queer sur les ondes. Ses courts-métrages lauréats Where Lies the Homo? (1998) et Take-Out (2000) parlent tous deux de la difficulté et de la fébrilité entourant la sortie du placard – le premier est un documentaire autobiographique alors que le deuxième est un récit urbain maussade à propos d’un adolescent et de sa réalisation de soi suite à la rencontre d’un mystérieux individu plus âgé. La vidéo Where Lies the Homo? propose un usage novateur de segments vidéo, de films maisons et de dramatisation afin de mieux articuler des souvenirs troubles d’affirmation de soi; Blanche-Neige ne sera plus jamais la même! Ce même talent de montage fut employé auparavant dans le documentaire Anatomy of Desire (1995, coréalisé avec son compagnon de l’époque Peter Tyler Boullata) de l’ONF, un film portant sur la science moderne en pleine évolution de l’identité sexuelle et laissé pour compte malgré ses distinctions remportées lors de festivals. Capable de réaliser en anglais ainsi qu’en français, Monette fut également responsable de plusieurs documentaires de style « réalité » dont le long-métrage Coming Out (2000-01) ainsi que la série Out in the City/Out à Montréal (2001-2002), tous deux produits pour la télé et néanmoins populaires sur le circuit des festivals queer. Un moment fort de cette dernière réalisation centrée sur une panoplie d’individus queer urbains fut lorsque le danseur – le fils hétérosexuel du policier gai dont la sortie du placard était anticipée de tous – fini par révéler qu’il n’est pas si hétéro après tout; une conclusion qui ne surprit pas du tout les spectateurs les plus perspicaces.