Jan Iqbal Rashid

Réalisateur, Scénariste, Poète, Activiste
male
Date de naissance
1964
et lieu
Tanzanie
TZ
Lives in
Toronto , ON
Canada
Ontario CA
Biographie

Réalisateur, scénariste, poète et activiste. Un descendant ismaélien de l’Asie du sud né en Tanzanie, le Torontois Rashid fut actif dans le milieu queer artistique et militant de cette ville vers la fin des années 1980. Son premier recueil de poésie, Black Markets, White Boyfriends and Other Acts of Elision (1991), fut bien accueilli et le milieu queer se souvient de lui pour le documentaire Bolo Bolo! (coréa. Gita Saxena, 1991, 30), le volet irrévérencieux mais pertinent sur la communauté sud-asiatique queer de la série torontoise AIDS Cable Project. Rashid partit s’établir à Bristol (Angleterre) afin de poursuivre sa carrière d’écrivain et de cinéaste, où il se distingua grâce à plusieurs courts-métrages fictifs populaires dans le milieu communautaire queer ainsi que sur les ondes télévisées britanniques. Sa vidéo Surviving Sabu (1998, 16) fut un testament fort apprécié de l’intersection entre sortie du placard et passage à l’âge adulte marquée par la cinéphilie, les conflits culturels touchant à la diaspora et l’affirmation sexuelle queer. Rashid retourna vivre à Toronto en 2003 afin d’explorer davantage ces thèmes dans un long-métrage canado-britannique intitulé Touch of Pink (2004, 91), une subversion queer fort attendue du cycle de mariage oppressif et hétérocentrique typique de la diaspora des années 1990 et 2000. Pink est une comédie romantique intercontinentale et interculturelle ainsi qu’un mélodrame familial où Cary Grant – l’ange gardien refoulé et extravagant du personnage principal – se demande ce que font les gens dans cette ville de Toronto qui n’était pas vraiment son premier choix d’endroit où passer ses vacances.