Gloria Demers

femme
Date de naissance
1941
et lieu
Montreal , QC
Canada
Quebec CA
Died
décembre, 1988
Biographie

Scénariste, chef monteuse. Originaire de Montréal et initialement formée comme chef monteuse à l’ONF, Gloria Demers fut l’un des piliers et l’une des forces créatives, lesbiennes et discrètes du Studio D, réservé aux femmes, jusqu’à la fin des années 80. Elle s’est d’abord démarquée à titre d’auteure de Behind the Veil: Nuns (Margaret Wescott, 1984), Speaking Our Peace (1985) et Goddess Remembered (1989), d’épiques documentaires féministes explorant discrètement le continuum homoérotique/homosocial.

On se souviendra peut-être de Demers principalement en tant scénariste du docudrame homosocial The Company of Strangers (1990, réalisé par Cynthia Scott, Studio D/ONG, 101), qui connut un grand succès. Il fut l’un des plus acclamés par la critique, des plus canonisés et populaires parmi les films canadiens sortis dans les années 90. Il s’agit de l’histoire de huit femmes âgées abandonnées dans la splendide campagne pastorale des Laurentides –l’ancêtre de Survivor. La réalisatrice, hétérosexuelle près du milieu queer, n’a qu’un seul personnage ouvertement homosexuel (Mary Meigs). Cependant, Catherine, un autre personnage, est une butch et une talentueuse mécanicienne de moteurs, euh, mariée à Dieu. Company a néanmoins réussi à être commercialisé sous l’étiquette des films gais et lesbiens de l’ONF des années 90, sans doute à cause de Meigs, mais surtout grâce à l’apport vital de Demers. Sinon, le film porte moins sur l’identité sexuelle explicite que sur les liens flous au sein de « l’équipe de bombardiers » que forme la communauté diverse de femmes du Studio D. La scène de coming out de Meigs auprès de son amie Cissy, alors qu’elles observent les oiseaux dans le marais, est l’une des plus sobres et douces de l’histoire du cinéma queerThat’s nice, dear! »). Autrement, Meigs est mystérieusement absente lorsque les autres parlent de tomber en amour.

Le choix de présenter Meigs comme une lesbienne peu symbolique et à l’écart au sein de l’équipe de distribution est affectueusement raconté dans les mémoires de cette dernière au sujet de cette production, à la suite de la mort prématurée de Demers d’un cancer du poumon, alors qu’elle était au sommet de sa carrière créative. Company ainsi que Forbidden Love et Stolen Moments, deux autres films épiques explicitement lesbiens, réalisés par l’ONF dans les années 90, sont tous dédiés à Demers, ce qui en dit long.