Atif Siddiqi

Video Artist, Documentariste, Artiste en performance
male
NE(E)
1970
Lives in
Montreal;Los Angeles
Canada
CA
Biographie

Vidéaste, documentariste et artiste de performance. Né à Karachi, élevé à Los Angeles et éduqué à Concordia, Siddiqi est un artiste dont les films, les vidéos et les performances ne peuvent être facilement séparées de sa persona publique et privée transdisciplinaire, transculturelle et trans(ultra?)genrée. Sa première vidéo d’envergure inspirée d’une performance antérieure, Erotic Exotic (1998), utilisa la poésie, le chant, la danse et le costume afin de développer un érotisme de l’étranger dans des contextes urbains montréalais et sud-asiatiques. Le long-métrage M! Mom, Madonna and Me (2001) présenta aux audiences internationales un vague récit narratif inspirée de la performance semi-autobiographique de Siddiqi en tant qu’artiste transglobal en quête d’amour (de sa mère et de plusieurs hommes séduisants rencontrés au passage), d’accomplissement artistique et de célébrité. Pour Solo (2003), Siddiqi eut droit pour la première fois à un budget et des ressources « professionnelles » grâce à la compétition Reel Diversity de l’ONF et réalisa à nouveau un narratif autobiographique (voir chapitres 5 et 10). Il tissa dans le cadre du film un ensemble de mémoires de traumatismes d’enfance racontées lors de sessions thérapeutiques diffusées à l’écran, de confrontations et d’échanges familiaux, d’interludes fantaisistes allant de ballet sous-marin à des cils épatants et même lors d’efforts improvisés de rencontres devant l’œil de la caméra. Si le cinéma canadien queer a délaissé plusieurs artistes dont la vie était une œuvre d’art en soi, Siddiqi demeure l’un des créateurs les plus uniques, dévoués et audacieux de cette catégorie.